Présentation
Le Comité
Les Délégations
Les Commissions
Les Juges
L'Adhésion
Réunion Comité
Bulletin
Nous contacter

Présentation
Le Standard
Charte d'Elevage
Nos Elevages
Les Chiots disponibles

Présentation
Le Standard
Nos Elevages
Les Chiots disponibles

Les Actualités
Les Calendriers
Les Résultats d'Expos
Les Résultats de Travail
Les Différentes Disciplines
La Boutique
Documents à Télécharger
Liens Divers


Page d'accueil  Page d'Accueil

visites

Dernière mise à jour :
16.10.2018



Tous droits réservés
Infos légales

 Nationale Elevage 2018

Voir les Résultats

Commentaires*

*les textes publiés n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs,
et ne sont pas forcément le reflet de la position du CFBFA

Préembule Daniel Schwartz

Mis en ligne le 07.10.2018

A PROPOS

Je souhaiterais livrer quelques observations sur l'état d'esprit qui règne actuellement et depuis quelques années dans notre monde associatif.

Nous constatons que de nombreux dirigeants des diverses associations canines sont l'objet d'attaques véhémentes relayées, bien sûr avec facilité par les réseaux sociaux et les moyens modernes de communication comme les emails.

Toutes ces plaintes et critiques la plupart du temps sans fondement, ne font que fragiliser nos différentes structures ; et je suis bien placé pour mesurer l'ampleur inquiétante du phénomène puisque je reçois presque quotidiennement des appels téléphoniques, courriels ou courriers me signalant tel ou tel litige ou tel ou tel reproche concernant le fonctionnement de nos associations, et mettant donc souvent en cause les dirigeants des dites associations.

J'ai eu récemment l'occasion, lors de la cérémonie d'ouverture de l'une de nos finales, d’évoquer cette nouvelle "donne" au sein de notre société : On peut ne pas apprécier le dirigeant en tant que "personne », mais on se doit de respecter au moins "la fonction « car il travaille pour le bien de notre système cynophile.

Je rappelle par ailleurs que lors des multiples opérations électorales se déroulant au sein des associations canines, il y a bien souvent un manque de candidat pour venir TRAVAILLER pour le bien commun. Peut-être que certains candidats potentiels compétents craignent cette " exposition aux coups "qui les attendra dès leur élection... !!!

"La critique est facile, mais l'art est difficile".

Pour moi tous ces gens qui "éreintent" les responsables de la cynophilie seront les «fossoyeurs » de notre système associatif... !!! (Extraits)

Daniel SCHWARTZ
Vice-Président de la SCC
Président de la Commission d'Utilisation Nationale « Chiens de Berger et de Garde"

 

Président CFBFA - Jean-François Kranklader

Mis en ligne le 07.10.2018

REMERCIEMENTS

A l'issue de cette 58ème Nationale d'Elevage, je tiens particulièrement à féliciter et à remercier tous les acteurs qui ont permis la grande réussite de cette manifestation. Parmi eux :

-Les juges d'utilisation et de conformité (Madame le Docteur Vétérinaire Delphine VAUCOULOUX, Messieurs RIVIERE, VIZZARI, et KERFRIDEN, ainsi que leurs compagnes ayant assuré les secrétariats) Michel DELAGE, testeur officiel du Club. Mr HERMANS en assessorat.

-David MADELENAT, son épouse et tous les membres bénévoles et anonymes du Club d'éducation de La Souterraine, qui cette année encore se sont surpassés, dans la préparation matérielle et la logistique, avec une mention particulière pour «l'équipe restauration», les hommes d'attaque et les assistants, au top pendant ces deux jours.

-La municipalité de la ville pour le prêt de la salle d'assemblée et du repas, ainsi que tout le matériel (barnums, barrières etc.) la société Celmar, ayant mis gracieusement à disposition le matériel professionnel pour le parquage du troupeau, la société Cédia pour son site d'inscription, ainsi que le journal La Montagne, qui a tenu à couvrir l'événement.

-Je n'oublierai pas Mme et Mr MEERMANN, éleveurs, qui ont accepté de nous confier une partie de leur cheptel pour le Cant bovin.

-Je ne terminerai pas sans citer tous les membres présents du Comité du CFBFA, pour leur implication et leur disponibilité en particulier : F. LEROUX pour les inscriptions et la partie administrative, A. LOMBARDI pour les récompenses et la confection du catalogue, M. SERPAGGI (et monsieur) pour la tenue de la boutique, ainsi que G. CACHEUX réalisateur de superbes trophées personnalisés.

-Pour finir un très grand merci à tous les éleveurs présents, à tous les participants et les adhérents qui nous ont fait confiance.

J-F KRANKLADER  

 

Témoignages

Mis en ligne le 07.10.2018

Merci pour cette Nationale. Je prends toujours beaucoup de plaisir à y présenter mes Bouviers. Et merci pour l'excellente organisation.

Merci au Comité

Luc CLEMENCE

 

C'est toujours un plaisir de participer. Mes chiens ont bien rempli leurs contrats, et j'ai rencontré pas mal de monde....Un super week-end !

C'est à nous de vous remercier pour votre abnégation.

Cordialement.

Françis LECAE

 

CEC La Souterraine - David Madelenat

Mis en ligne le 07.10.2018

C’est avec un grand plaisir que le Club d’Education Canine de LA SOUTERRAINE a accueilli une nouvelle fois la Nationale d’élevage des Bouviers des Flandres et des Ardennes et nous vous remercions de la confiance que vous nous apportez.

Nous avons essayé de tout mettre en œuvre pour le bon déroulement de cette Nationale. Malgré un petit incident sur le concours en ring, mais rien de grave. Le chien a bien fait son exercice juste un impact sur une prise haute et une erreur de timing de ma part (rire).

Le ring est un sport canin et comme tous les sports un accident peut arriver. Le Bouvier des Flandres est un chien tranquille et bien dans sa tête. Et c’est avec plaisir que toute l’équipe du Club d’Education Canine de LA SOUTERRAINE serait heureux de vous accueillir pour votre Nationale 2019.

Toute l’Equipe du C.E.C.

 

Commentaires Utilisation - Michel Delage-Stephan

Mis en ligne le 07.10.2018

NATIONALE D'ELEVAGE 2018

Cette année encore, une belle Nationale en général, et en particulier un bon millésime des tans et des tests. Une belle représentation des Bouviers Flandres et de Bouviers Ardennais nous a été proposée. Ferme et résolu l'ensemble du groupe des participants a passé avec succés les différentes épreuves.

J'en profite pour remercier le Comité du CFBFA, de l'hommage rendu à DIXIE, fière représentante du travail en France et à l'étranger, et pour ses dix ans de labeur! Peut-être nous rencontrerons nous à sa dernière finale à La FERTE IMBAULT très prochainement en Octobre.

Je vous remercie de votre confiance et vous dit :"à 2019".

Michel DELAGE-STEPHAN.
(Testeur)

 

Commentaires Jean-Claude Hermans

Mis en ligne le 07.10.2018

Je garderai un excellent souvenir de la 58e nationale d’élevage du Club du bouvier des Flandres et du bouvier ardennais à la Souterraine.

 

Je suis arrivé le samedi après-midi, il faisait beau et j’ai pu regarder plusieurs bouviers travailler en ring. J’ai vu des chiens parfaitement dressés, qui exécutaient les exercices dans les règles de l’art, et cela m’a fait énormément plaisir. Voir des bouviers travailler comme des malinois c’est formidable, en plus de jolis chiens bien dans le type bouvier.

Autant il a fait beau le samedi, le dimanche changement de temps et la pluie et le vent sont arrivés.

J’ai fait un assessorat sur le bouvier des Flandres avec M. Vizzari, pour l’ardennais je suis déjà stagiaire. C’est pourquoi je ne suis pas resté sur le ring pendant le jugement des ardennais parce que ce n’est pas autorisé.

 

J’ai ensuite fait mon assessorat avec M. Vizzari et son épouse qui était la secrétaire.

 

Nous avons vu de jolis chiens et quelques-uns moins jolis, mais c’est normal. C’est comme ça pour toutes les races, tout le monde ne peut pas être champion. Nous n’avons eu aucun chien agressif, tous les chiens étaient sociables, sans problème. Le seul problème était les bourrasques du vent, qui faisaient voler tout ce qui était sur la table, et Mme Vizzari avait beaucoup de problèmes avec ce vent. Nous avons terminé les jugements un peu après midi, puis nous avons mangé avec tout le monde un bon repas creusois. J’ai découvert la fondue creusoise, un plat que je ne connaissais pas. Le président a mis en vente aux enchères un joli bouvier en bois fait par un adhérent. Un très bel objet. Les enchères sont montées et si je me souviens bien, je crois qu’il est parti pour cent euros.

L’après-midi, M. Vizzari et M. Kerfriden ont départagé tous les chiens, pour désigner le meilleur de chaque classe et cela sous une pluie battante. Nous avons eu le meilleur baby, le meilleur jeune, le meilleur vétéran, le meilleur champion, etc...

 

Que de très beaux modèles et cela fait plaisir à voir. Pour la finale, c’était le meilleur de l’expo, entre le meilleur ardennais et le meilleur flamand. J’avoue que l’ardennais était vraiment un très beau modèle, avec un excellent poil, de magnifiques oreilles bien droites et une très belle allure. Mais c’est le bouvier des Flandres qui a dominé et a été désigné meilleur de l’expo.

 

L’ambiance de cette nationale d’élevage était excellente, et le président a bien manœuvré pour que tout se passe bien. Le seul problème était la pluie qui nous a gâché un peu la journée, mais ce n’est pas la faute du Club, et je pense que tous les participants garderont un bon souvenir de cette journée.

 

Je remercie le comité du Club de m’avoir autorisé à effectuer cet assessorat.

Je connais bien le bouvier des Flandres et j’aime la race depuis plus de quarante ans.

 

Jean-Claude HERMANS  

 

 

Commentaires Delphine Vaucouloux

Mis en ligne le 07.10.2018

LA SOUTERRAINE 2018

 

"Encore une fois sous un beau soleil, dans un magnifique cadre et une ambiance toujours aussi conviviale, le CANT de la Nationale d'Elevage se met en place, avec 6 génisses parfaites : habituées aux chiens et très bien manipulées à l'homme, elles ont mis en valeur les vertus de chaque chien.

 

Six ont été présentés. Deux n'ont pas exprimé leurs qualités bouvières, mais un équilibre psychologique enviable et de fortes relations avec leurs maitres. Deux autres (frère et sœur) ont obtenu leur CANT de justesse, car ils manquaient un peu de motivation, mais l'intérêt était là...

Un Bouvier des Ardennes, très mature dans son attitude, bien que très jeune encore, nous a impressionné.

Mais le coup de cœur revient à une jeune Bouvier des Flandres de 8 mois à peine. Tellement motivée qu'elle a réussi à se faufiler dans le cercle prévu pour les vaches, sans y être invitée. Et, malgré les défenses des vaches, à grands coups de pieds, elle ne voulait absolument pas s'arrêter...Bravo à elle !! Il ne tient plus qu'à sa maitresse de savoir gérer cette motivation formidable..."

 

Dr. Delphine VAUCOULOUX  

 

Commentaires Concours en Ring - Michel Rivière

Mis en ligne le 07.10.2018

NATIONALE D'ELEVAGE

 

Me voici de retour de La Souterraine (23) où se déroulait l’Exposition Nationale d'Elevage du Club Français du Bouvier des Flandres.

 

Ce Club m'y avait invité pour juger les épreuves de travail en Ring du Samedi, et je peux vous dire que je ne regrette pas mon déplacement.

Les membres du club m'ont réservé un accueil chaleureux et je me suis tout de suite senti "de la famille".

Le Club d'utilisation local avait tout prévu du côté technique et assurait le soutien logistique d'une façon exceptionnelle.

Le repas de gala du Samedi soir, concocté par la femme du Président était grandiose. Un vrai régal.

 

Coté concours en Ring, les chiens, en général, bien conduits, ont fait honneur leur club de race, et j'ai été épaté par la qualité de mordant de la majorité de ceux-ci et de leur belle envie de travailler.

 

Très bon souvenir, merci au Club de race d'avoir pensé à moi, et, au besoin, je serai des vôtres dès que cela sera possible.

 

Michel RIVIERE

 

Commentaires Jean Kerfriden

Mis en ligne le 07.10.2018

Je commencerai par remercier le CFBFA de m'avoir invité à juger cette 58è Nationale d'Elevage.Cela a été pour moi un plaisir de pouvoir échanger avec des passionnées de ces deux races.

 

Que ce soit la morphologie ou l'utilisation, celles-ci ont pour moi autant d'importance.

Mon souhait serait de les rassembler ayant moi même été un passionné de travail.

Mes fonctions de juge m'imposent de faire respecter le standard de la race mais sachez que je garderai toujours un œil attentif à l'utilisation.

 

J'ai pu apprécier, dans chaque classe, des chiens ayant des qualités évidentes y compris dans les petites classes, ce qui est un gage de qualité pour l'avenir. Tous les chiens se sont montrés agréables pendant l'examen. Les morphologies étaient correctes si ce n'est une tendance à ce que l'arrière main soit un peu trop angulée amenant à ce que le chien, une fois d'aplomb, ne s'inscrive plus dans un carré, point important du standard.

L'autre point important à ne pas négliger est l'expression. Ce côté attentif "voir cabot" est toujours un petit plus sur le ring d'honneur et peut permettre ainsi d'attirer des novices vers ces races. De plus, ce trait de caractère permet de développer davantage de complicité avec ses maitres. Il faut prendre en compte que les Bouviers ont besoin d'être relancés et cela ne pourra se concrétiser qu'en sortant en expositions et dans la vie de tous les jours des chiens qui ont du brio et qui, de ce fait, attireront l'attention.

La finale s'est organisée en parfaite entente avec monsieur Dominique Vizzari, ami de longue date.

 

Je conclurai en félicitant et remerciant les organisateurs ainsi que le club d'éducation de La Souterraine pour leur savoir faire et je vous dis à bientôt je l'espère sur les prochaines expositions.

 

Jean KERFRIDEN

 

Commentaires Dominique Vizzari

Mis en ligne le 07.10.2018

Juger la Nationale d’Elevage a été pour moi un grand plaisir et un grand honneur, attribuer le CACS aux sujets les plus représentatifs, une grande responsabilité.

 

La Nationale d’Elevage du Bouvier des Flandres et des Ardennes, s’est déroulée sur la commune de la Souterraine dans la Creuse, dans un cadre accueillant et spacieux avec une organisation orchestrée magistralement sans faille par une équipe dynamique et cordiale. L’ambiance cynophile était au rendez-vous avec des exposants agréables qui ont concouru avec fairplay et bonne humeur que je souhaite féliciter.

 

La Nationale d’Elevage est l’unique épreuve de sélection annuelle, remarquable pour la race. Les juges qui officient doivent être conscients de l’impact de leur choix sur la reproduction. Aussi je tiens à préciser que la sélection des sujets les plus représentatifs, n’exclut en aucun cas de très beaux spécimens qui n’ont pas été classés.

 

Globalement, que ce soit pour le Bouvier des Flandres ou des Ardennes, j’ai pu observer la présence des critères intrinsèques recherchés dans le type racial ce qui me conforte sur la stabilité des races car la plupart des sujets que j’ai examinés possédaient un phénotype conforme et proche de la description du standard, exprimant les caractéristiques recherchées, dotés d’une excellente construction, bien charpenté avec des mouvements fonctionnels typiquement Bouvier et une homogénéité assez correcte. J’ai également été surpris par la qualité des sujets présentés dans les classes travail qui n’ont pas démérité.

Néanmoins, j’ai pu constater quelques défauts véniels que j’ai développés dans les bordereaux de jugement et qui devront être pris en compte par les éleveurs.

 

Je remercie le club du Bouvier des Flandres et des Ardennes ainsi que son comité représenté par son Président Jean-François KRANKLADER qui m’a fait l’honneur de m’inviter pour juger cette Nationale d’Elevage, sans oublier les délégués, les membres du club d’utilisation ainsi que tous les bénévoles qui ont œuvré dans l’ombre afin que cette Nationale d’Elevage se déroule dans les meilleures conditions et soit une réussite.

Un grand merci à toutes et à tous pour cet agréable moment passé en votre compagnie.

 

Au plaisir de vous revoir sur les rings.

 

Dominique VIZZARI

Commentaire Jean-François Kranklader

Mis en ligne le 07.10.2018

58éme NATIONALE d'ELEVAGE,LA SOUTERRAINE 22-23/09/2018

Je crois que le sentiment que j'ai ressenti au cours de ces 2 jours est le reflet de celui de la très grande majorité des participants à cette manifestation, nouvelle formule, et je suis persuadé comme eux que cela a été une grande réussite à tous les niveaux.

Certains n'ont pas hésité à me confier que quelque chose avait changé. En 30 ans de Bouvier j'ai assisté à pas mal de Nationales, et je ne me souviens pas avoir bénéficié souvent d' une telle ambiance, notamment avec un tel brassage et une telle complicité entre les tenants du Travail du Samedi et les exposants du Dimanche. Certains qui se côtoyaient depuis plusieurs années, en s'ignorant, ont pris enfin le temps d'échanger. C’est la première fois que je voyais des "ringeurs" purs et durs, ayant patienté jusqu'au Dimanche pour présenter, en souriant leurs chiens en conformité au standard, sous les applaudissements et les encouragements. Même à l'assemblée générale, on comptait trois fois plus de présents qu'en 2017.

Cette réussite est due à plusieurs causes : Tout d'abord, la qualité de la préparation par le Club et de la réalisation logistique due en quasi-totalité à toute l'équipe du CEC La Souterraine, dont la disponibilité n'est plus à vanter. Ensuite le panel des juges aussi bien en Utilité qu'en Conformité. Ils ont su prendre le temps pour évaluer et pour expliquer leurs décisions et ce avec beaucoup de courtoisie et de civilité. Dernier point la restauration : là aussi nos partenaires Creusois se sont montrés à la hauteur et ont su s'adapter à nos retards avec beaucoup de compréhension.

Je ne parlerai pas en détail des résultats ceux-ci paraitront bientôt sur le site, mais d'une manière générale, les prestations du Samedi, ou les présentations du Dimanche, nous permettent, je crois d'être optimiste. Oui, le Bouvier a encore du caractère et du tempérament, ce n'est pas encore le "boubou à sa mémère" que certain(e)s voudraient nous imposer, Oui, il y a encore de très beaux Bouviers qui font honneur à la race et a ceux qui ont su la façonner. Oui, il reste des passionnés sérieux pour assurer la pérennité du beau et bon Bouvier, Nul besoin de sombrer dans le "c'était mieux avant".

Quelques regrets quand même : Le beau temps qui nous accompagnait depuis 3 ans nous a fait un peu défaut en fin de programme, en particulier pour les tests complémentaires qui se sont déroulés devant une assemblée plus que clairsemée, et l'absence de 2 ou 3 chiens prévus qui ont fait défaut, dommage pour eux.

Pour 2019 des orientations seront prises dès le prochain Comité afin de rendre cette 59éme édition encore plus réussie.

Mes amitiés à toutes et à tous.

 J-F KRANKLADER 

 

 

Haut de Page

 

ftp://web-1.dreamzer.com/00.gif